lad-blog

Livraison à domicile : un enjeu de taille … et de distance

Le cotransportage, nouveau mode de livraison en vogue

Alors que la livraison à domicile a révolutionné les habitudes des consommateurs depuis maintenant une décennie (période correspondant à l’essor d’Amazon), la livraison de colis prend un tournant en France à partir de 2019. Du simple pli postal à la livraison en drone, aujourd’hui les moyens ne manquent pas pour se faire livrer à domicile. Pourtant, un nouveau moyen vient mettre son grain de sel dans ce secteur très concurrentiel. Le décret sur le cotransportage, voté par le gouvernement français dans le cadre de la législation sur l’économie collaborative, permet désormais aux particuliers comme aux professionnels de se faire livrer. Bien plus qu’un simple service, c’est un tout nouveau maillon de la chaine d’approvisionnement qui voit le jour.  

Aujourd’hui, la loi offre la possibilité à tous d’arrondir ses fins de mois en effectuant quelques livraisons ponctuelles sur ses trajets quotidiens pour le compte de professionnels, tous secteurs confondus. Basé sur les mêmes principes et valeurs que les plateformes de vente entre particulier, le cotransportage prône un nouveau mode de consommation responsable et respectueux de l’environnement. Fini les folles courses pour livrer toujours plus de colis pendant une journée interminable, le coursier de demain sera un particulier tout ce qu’il y a de plus ordinaire. À terme, l’objectif est de réduire le nombre de véhicules professionnels sur les routes en mutualisant les ressources existantes et en optimisant l’espace à vide des véhicules de particuliers. Avec un parc automobile de 38 millions de véhicules en France, trouver un particulier qui effectue le trajet nécessaire à une livraison donnée ne devrait plus être problématique.

Peut-on concilier livraison rapide et livraison responsable ?

article-livraison-a-domicile2

Cependant, ce modèle impose aujourd’hui deux grands défis en termes de logistique.

Primo, la taille des colis peut parfois poser problème. Alors que les professionnels du secteur disposent de véhicules aux gabarits variés, trouver le particulier qui possède le véhicule adapté peut se révéler compliqué. Même s’il est vrai que la plupart des livraisons concernent des colis de taille moyenne (des courses alimentaires bien souvent), il n’est pas impossible de recevoir une demande de livraison pour des objets volumineux, par exemple un salon de jardin ou un barbecue (oui ça sent l’été 😅).

Le second problème concerne plutôt les distances moyennes de ces produits à livrer. Arriver à mettre en relation les particuliers ayant un réel besoin de se faire livrer et ceux souhaitant répondre à l’appel, tout en s’assurant que les trajets des uns et des autres concordent, n’est pas chose aisée. Cette corrélation est à nuancer aussi par rapport à la distance totale du point A au point B : il est d’autant plus difficile de trouver un particulier pouvant/souhaitant livrer que la distance est longue. Par exemple, il est plus simple de trouver des coursiers-particuliers pour un trajet inférieur à 10km que pour une course supérieure à 25km.

C’est là que l’algorithme Tut Tut entre en jeu.

Tut Tut, une vision de la livraison tournée vers l’avenir

Conscient des enjeux socio-écologiques qui nous attendent, Tut Tut s’est donné pour vocation d’ajouter sa pierre à l’édifice. Grâce à une application dédiée, les particuliers souhaitant rentabiliser leurs kilomètres sont mis en contact avec d’autres qui font une demande de livraison.

La grande différence avec les plateformes de livraison classiques se situe dans le prix de la course. Alors que les services de livraison traditionnels facturent au gabarit et au poids, Tut Tut aligne sa politique de prix uniquement sur la taille et la distance du colis. Cela permet une cohérence dans le choix du véhicule pour livrer (obligatoirement adapté à la typologie du colis) mais également pour la rémunération du coursier, qui voit sa cagnotte gonfler en fonction des kilomètres parcourus. Une avancée majeure pour l’activité de coursier qui, en règle générale, n’était rémunéré qu’au nombre de colis livrés.

Ainsi, les gains potentiels sont socialement équitables et surtout proportionnels à l’effort réalisé. Dans cette démarche économique et responsable, tout le monde est gagnant : le particulier, le coursier et la planète.

Un service pour les pros, par des particuliers

Sensible à cette démarche éco-responsable, le secteur de la grande distribution est en première ligne pour porter ce projet. Grâce au poids économique de ce secteur, la livraison collaborative est en passe de devenir LA norme de la livraison à domicile. Soucieux de l’image de marque qu’ils souhaitent renvoyer à leurs clients, de nombreuses enseignes (nous ne les citeront pas mais vous les connaissez) souhaitent intégrer une solution de livraison qui répond aux injonctions contemporaines. Dans cette lignée, Tut Tut s’impose comme un acteur majeur et prometteur pour tous les besoins professionnels. Que ce soit une petite PME familiale ou une grosse société, il n’y a aucune barrière à l’entrée pour intégrer notre solution (aucuns frais d’intégration).

Si vous aussi vous souhaitez lancer la livraison à domicile pour votre enseigne, nous vous invitons à vous rapprocher de notre équipe commerciale à l’adresse suivante : pro@tut-tut.com